Les accueillants familiaux doivent se former

L’article 56 de la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement prévoit que les accueillants familiaux ne peuvent être agréés que “si les conditions d’accueil garantissent la continuité de celui-ci, la protection de la santé, la sécurité et le bien-être physique et moral des personnes accueillies, si les accueillants se sont engagés à suivre une formation initiale et continue et une initiation aux gestes de secourisme organisées par le président du conseil départemental et si un suivi social et médicosocial des personnes accueillies peut être assuré”.

La formation initiale doit être d’une durée minimale de 54 heures dont 12 heures suivies avant le premier accueil. Cette formation préalable concerne le cadre juridique et institutionnel de l’accueil familial, le rôle de l’accueillant familial, le contrat et le projet d’accueil personnalisé ainsi qu’une initiation aux gestes de secourisme. Le reste de la formation initiale doit être organisé dans les 24 mois suivants l’obtention de l’agrément. Le cadre d’application de la formation initiale puis continue a été fixé le mois dernier par décret. Le contenu des enseignements porte sur le positionnement professionnel de l’accueillant familial, l’accueil et intégration de la personne âgée ou de la personne handicapée, l’accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne et les activités ordinaires et sociales. La formation continue devra être au minimum de douze heures tous les cinq ans. Décret du 14 avril 2017

Detail of banknotes of the European Union as a background.